Face au pire, les larmes coulent sur les joues, la douleur indescriptible qui enveloppe nos chairs… Les pensées sombres, les rires que l’on pense à jamais, effacés… La perte de ses sourires, de ses mains, de son regard, de ses rires qui embaumaient la maison.. Les photos qui ne consolent pas … La souffrance avance dans les coeurs en peine….

Et pourtant,

Sa mort m’a mise au Monde ….

Enlace ces coeurs meurtris… Face au pire, la mort, qui emporte le sourire d’Anita, elle qui ne méritait pas cela… La douleur vive, le coeur ensanglanté, les espoirs déchus … L’écriture, où Nadia crache ses souffrances, cette peine qui accompagne ses pas. Un mot après l’autre, chapitre après chapitre, les larmes coulent encore parfois. Chaque mot devient son exutoire à cette douleur. Elle aimerait tant la crier au monde entier … Son coeur brisé tel le miroir…

Anita, si présente, au fil des mots… Comme un souffle de vie auquel Nadia s’accroche du plus profond de son âme… Un mot devient un pas , un pas vers l’espoir de se retrouver. Chaque chapitre l’emporte un instant dans cette envie d’avancer, d’apprendre à rire à nouveau, espérer …

Chaque pas insufflé par l’au-delà, lui sèche ses larmes… La souffrance en guise d’écriture, l’écriture en guise de thérapie… Anita, sa soeur, sa guerrière , Nadia ne peut pas renoncer … Entre larmes dissimulées, espoirs déchus, elle nous emporte vers ce chemin de vie… La mort ne pourra pas tout emporter …

Sa Mort m’a mise au monde….

Pour que chacun trouve un espoir, une lumière, un sourire et sèche doucement ses larmes face au pire … La mort ne peut pas tout emporter .

Poème d’Anita :

Un sourire

Un sourire, c’est gratuit, 

il fait toujours plaisir 

à la personne qui le donne 

et à qui veut bien le recevoir.

Il se donne à l’enfant

petit ou adolescent.

Il se donne aux plus grands,

seuls, malades, âgés, handicapés

ou exclus de la société.

Un sourire c’est un rayon de soleil

qui réchauffe le cœur.

Tu comptes même sans te connaître,

qui que tu sois, d’ici ou d’ailleurs.

Un sourire ça te fait exister,

ça se donne sans avoir à parler.

Un sourire ça calme, ça détend,

c’est un geste de confiance,

d’accueil et d’encouragement.

C’est le premier geste

du bébé à ses parents.

Dans la vie il est souvent

début d’amour ou d’amitié.

Évitons celui qui fait mal

quand il est forcé ou moqueur,

gardons celui qui fait le bonheur.

Dans toutes ses apparitions

notre maman du ciel a souri.

C’est le plus universel des messages

ANITA

LE 1/3/2000

Anita , un Rayon de soleil , au delà des nuages….

Séverine

En ces périodes « compliquées », où de nombreuses familles ne parviennent pas à sécher leurs larmes, Nadia Viret nous enveloppe d’espoir de vie. « La Mort m’a Mise au monde« , un roman de vie.

Merci Nadia VIRET pour votre oeuvre.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus … Nadia Viret , à découvrir!

Nadia Viret-Auteur