Des soignants, aux routiers ..

Et toi l’oublié…

Aujourd’hui, la vie semble s’être brisée , tel le miroir qui ne reflète plus que tes cernes, toi le Soignant… tu es si fatigué …

Tu avais trouvé ta voie, tu avais pris le chemin, le coeur battant … toi le routier … les routes , sont devenues ton impasse.. ou aller sans danger ? Ou aller te reposer alors que tu n’es pas masqué ?

Des rues désertées devant chez toi, le boulanger … et pourtant tu pétris toujours ton pain à 3 heures du matin…



Le regard sur la montre, tu ouvres le magasin, toi la caissière… priant pour les tiens, hurlant aux passants de ne pas passer cette fois en magasin, pour toi, pour ton enfant , pour ton conjoint …



Educ, Assistante, animateur social… tu caches tes larmes , si seul, dans ces bourrasques de vent… si violent… De mails, aux appels, tu rassures cette famille, non ils ne seront pas oubliés … Au terme de la journée, épuisé, tu as tant donné … Avec espoir tu poses les armes, un instant … au moins jusqu’à demain …

Tu n’avais pas signé pour ça, toi Gendarme et Policier … mais pourtant, tu mets ton uniforme … embrassant tes enfants, promettant que tu n’iras pas dans les impasses sans être protégé … et pourtant…



Tu ne comptes plus tes heures, toi le Banquier, que l’on a oublié .. ton client âgé t’as appelé … il a besoin de te parler …. tu seras là, dés demain … au guichet , priant que l’ancien ne soit pas contaminé …


Des urgences, aux pleurs des patients, face à tes propres peurs … Tu cherches le bout du tunnel, toi l’ambulancier… qui rie parfois …pour espérer …


Et il y a toi, le confiné avec la crainte de bouger … pourtant tu ferais tout pour aider, le boucher du quartier … mais si quelqu’un est contaminé ? Fenêtre ouverte tu regardes la rue, personne ne t’as parlé … mais tu applaudiras ce soir avec tellement d’espoir…

Mais demain, quand tout sera passé, pour essuyer tes larmes … tu iras te promener … nous serons à nouveau tous ensemble, dans parcs et forêts…

Demain, toi le soignant, le boulanger, le banquier, le caissier, le policier, le boucher et tant d’autres oubliés… tu pourras enfin …. te libérer …

Séverine

( Je suis désolé pour tout ceux que j’ai oublié… )