Nos ainés , nos anciens..

En cette période de larmes, des mots qui résonnent souvent … Dans nos médias, dans nos télés … « Nos anciens, nos ainés » ….

Des mots utilisés en période de tourment, sans nos émotions d’enfant, sans ces caresses sur nos joues … Ces mots ont-ils encore un sens utilisés à outrance?

Pas ainées, ni anciens … elles sont nos mamies , elles sont nos mémés, elles sont nos mamans, elles sont nos grands-mamans …

Ma mamie, nous l’avons toujours appelé Mémé… jamais je ne l’aurais appelé mon Ainée.. quel manque de respect .. Mémé, voila comment elle s’appelait …

Si fragile derrière ses mains fripées de la sagesse, elle ne savait offrir que paix et caresses…

Mes souvenirs d’enfance ne parlent pas de dépendance, ils me régalent de chocolat au lait prit au coté de ma mémé..

Mes bobos d’adolescence, au coeur brisé par une amourette mal fleuri, qu’elle a simplement guérit …

Une main sur ma joue …

Nos mémés, des ondes de tendresse aux cheveux blancs… aux regards étincelants…

Elles racontent leurs vies, passant des enfants, aux souvenirs douloureux de guerre .. aux coeurs meurtris … Grand-Mamie, un symbole … le socle de la famille … le repère des enfants et des petits-enfants…

On les nomme , Mamies … Elles sont nos Mamans … devenues Mamies…

Encourageant chacun de nos pas, inquiètes si souvent, distillant par ci.. par la , leurs regards sur la vie..

Présentes aux moindres demandes … Elles parsèment nos chemins de conseils bienveillants …

Attentives et discrètes, elles ouvrent leurs coeurs, toujours plus grands, aux nombreuses naissances des petits-enfants…

Elles ne sont ni anciennes, ni ainées, elles sont une vie, elles sont nos repères, elles sont nos forces, nos pleurs et nos souvenirs …. Elles sont simplement uniques nos mamies.

Et vous , avez-vous votre mamie?

Séverine